Blocages aussi au gouvernement

Alors que ce vendredi 14 décembre s’annonce comme une grosse journée de blocages et d’actions syndicales par le front commun interprofessionnel, au gouvernement, les choses aussi semblent vouloir se bloquer. Une coalition PS-N-VA semble s’être liguée pour enjoindre Charles Michel à demander la confiance du parlement. Bart De Wever et Elio Di Rupo seraient-ils devenus des amis ?

Michel II enchaîne déjà les obstacles !

À peine lancé, le gouvernement Michel II enchaîne déjà les obstacles : la N-VA réclame une motion de confiance, le PP brandit la motion de méfiance et la FGTB savoure sa semaine d’actions qui s’achèvera en apothéose vendredi, prévue de longue date mais qui n’aurait pas pu mieux tomber.

2018 avec Charles Michel !

Charles Michel entame 2018 de façon sereine. Pour lui, la N-VA ne tire pas les ficelles, Theo Francken ne lui a pas menti, et il lui arrive d’être en désaccord avec Bart De Wever. Pour lui, c’est surtout l’opposition qui crée de fausses polémiques. Pour lui, seuls les résultats comptent, comme la création de 300.000 emplois.

Jan Jambon, monsieur polémique ?

Jan-Jambon-extreme-droite

Le nouveau ministre de l’intérieur et vice-premier ministre du pays, le N-VA Jan Jambon, n’en finit plus de lancer, à son insu, des polémiques. Polémiques relayée de (très) vives voix par la non moins discrètes Laurette Onkelinx, toujours très vive depuis qu’elle se trouve dans l’opposition. Jambon aurait menti sur son passé trouble avec les milieux d’extrême droite et séparatistes, ce qui fâche l’opposition. Le premier ministre, Charles Michel, ne sait plus où donner de la tête tant la cohabitation avec la N-VA, semble tumultueuse. A quand l’accalmie ?

Un accord secret sur une nouvelle réforme de la Belgique ?

Belgique-reforme-etat-Jan-Jambon-NVA

C’est le nouveau ministre de l’intérieur qui l’aurait laissé entendre lors d’une rencontre avec des jeunes KVHK, cercle d’étudiants nationalistes, un accord secret sur une prochaine réforme de l’état serait dans les cartons. Par ailleurs, Jan Jambon aurait également laissé entendre qu’il aurait du mal avec son nouveau costume de vice-premier ministre du fédéral et de ministre de l’intérieur. Il a d’ailleurs fait enlever tous les drapeaux belges de son cabinet.

Fatwa sur le gouvernement !

PS-campagne-MR-NVA

Pour l’opposition constructive, je crois qu’on repassera ! Après les tirs de billes de peinture, les grève « spontanées », et les débats « mots-clés », le PS passe la vitesse supérieur en lançant ses vidéos anti-gouvernement ! Sous l’appellation « injuste », cette campagne, aux relents bien populistes, tire à boulet rouge sur le gouvernement « MR-NVA »… oubliant au passage le CD&V et le VLD. Et vous, que pensez-vous de cette campagne de dénigrement du MR ?

Quand l’opposition se lâche !

begov-Charles-Michel-chahute

Décidément, la mise en place du gouvernement de Charles Michel n’aura pas été de tout repos, que du contraire. Entre les sorties ratées de certains ministres N-VA, leurs passés douteux ou encore les critiques virulentes de l’opposition (Laurette Onkelinx en tête), on peut dire que ce nouveau gouvernement sera celui de la « nouveauté » ! Le premier ministre le plus jeune, un gouvernement très à droite, pas majoritaire en Wallonie, sans le PS et avec un parti nationaliste… Il est à parier que ça ne va pas s’arrêter tout de suite ! Le Belgique va rester un fameux théâtre !

MR, N-VA, CD&V et VLD valident les accords !

begov-sans-les-socialistes

Hier soir, les 4 partis composant la future coalition gouvernementale, le MR, la N-VA, le CD&V et le VLD, ont validés les accords de majorités à la majorité et dans la joie. Si ce n’est quelques groupes de syndicats qui ont fait un peu de bruits devant les congrès, rien n’a pu entacher la bonne  ambiance qui régnait. On connaîtra le casting complet demain, mais ce devrait être Charles Michel le prochain premier ministre. Bart de Wever s’est fendu d’une ou l’autre petite pique, à l’attention des socialistes, qui ne se modèrent guère plus.

Le CDH dit non à la proposition de l’informateur Bart De Wever !

CDH-dit-non

L’informateur Bart De Wever a présenté sa note hier, d’un gouvernement de centre droit. Le CD&V et le MR ont répondu par l’affirmative comme base de discussion pour mettre en place un gouvernement. Le CDH, à qui la note a aussi été présentée, a répondu un non très catégorique, fermant ainsi directement la porte à la négociation. Le président de la N-VA ira en rendre compte au roi aujourd’hui. On saura donc ce qu’il advient de la mission de De Wever. Le CDH a-t-il sonné le glas d’une nouvelle crise de 541 jours ? A suivre…