Les inconnus à la barre !

Les inconnus à la barre !

Nommé par le nouveau président du MR, Georges-Louis Bouchez, Philippe Goffin reprend les compétences ministérielles de Didier Reynders. Côté Défi, François De Smet prend la direction du parti, après Olivier Maingain.

Pas d’armistice pour Magnette !

Pas d'armistice pour Magnette !

Pas d’armistice pour Paul Magnette, l’informateur du roi qui cherche toujours des pistes pour un gouvernement. Et au MR, c’est ce 12 novembre qu’on connaîtra peut-être le successeur de Charles Michel à la tête du parti !

Sophie Wilmès, première ministre !

Sophie Wilmès, première ministre !

Sophie Wilmès, du MR, a été nommée première ministre par le roi. C’est la première fois qu’une femme occupe cette fonction en Belgique. Dommage qu’il ne s’agisse que d’un poste en affaires courantes…

Le MR en ruines ?

Le MR en ruines ?

Le MR en ruines ? En tout cas, il va devoir se reconstruire autour d’un des 5 présidents potentiels : Georges-Louis Bouchez, Denis Ducarme, Christine Defraigne, Clémentine Barzin et Philippe Goffin, puisque Didier Reynders et Charles Michel sont partis pour l’Europe.

Defraigne candidate à la tête du MR

Defraigne candidate à la tête du MR

La liégeoise Christine Defraigne s’est annoncée candidate à la présidence du MR. Elle entre donc dans la course à la succession de Charles Michel aux côtés de Philippe Goffin, Denis Ducarme et Georges-Louis Bouchez. Après la campagne de pub ratée des hamburgers Bicky, il était temps de voir une femme dans l’aventure !