Charles Michel ira à Marrakech

La crise gouvernementale suite à la signature de la Belgique au pacte des migrations continue. Le gouvernement a obtenu un accord avec d’autres partis que la N-VA, qui fait toujours front. Néanmoins, les partenaires ont décidé de continuer ensemble, sans que le gouvernement ne saute. Charles Michel ira donc bien représenter la Belgique à Marrakech, mais sans le soutien de la N-VA. A suivre…

Crise au gouvernement !

C’est la crise au gouvernement de Charles Michel ! Alors que tout semblait rouler pour le vote du pacte des migrations, la N-VA de Bart De Wever fait un blocage et une campagne nauséabonde pour bloquer le processus. La majorité gouvernementale survivra-t-elle à cette énième fronde des séparatistes ? A côté de cela, à la COP24, alors que et Charles Michel et Marie-Christine Marghem avaient dit  soutenir la marche pour le climat des 75000 personnes, la Belgique rechigne et traîne la patte pour signer un accord contraignant. Les raisons invoquées par la ministre fédérale ? Les régions. La colère gronde.

La fin des chantiers autoroutiers !

Le ministre Carlo Di Antonio présente le calendrier de la fin des chantiers autoroutiers ! Un soulagement pour les usager de la route. De son côté, le secrétaire d’Etat à l’asile et à l’immigration, le NVA Théo Francken, s’est distingué par une sortie remarquée face aux commissaires européens en proposant de refouler directement les bateaux de migrants. De là à le voir construire un mur comme Trump…

Plan piscine pour la Wallonie

Un « plan piscine » arrive pour la Wallonie, histoire de réhabiliter ou rafraîchir les piscines. Voilà qui pourrait aider le premier ministre, qui se noie et boit la tasse dans l’affaire Mawda, cette petite fille kurde de deux ans morte lors d’une course-poursuite avec la police.

La polémique du WE signée Bart De Wever

Le bourgmestre d’Anvers et président de la NVA, Bart De Wever, a tenu des propos qui ont quelque peu heurté ce weekend. En effet, le nationaliste flamand s’est fendu d’un « Les juifs évitent les conflits. C’est la différence avec les musulmans ». Pas sûr que cela apaise les communautés.

Des policiers volontaires ?

Bart De Wever, le bourgmestre d’Anvers et le président de la N-VA, veut mettre en place des policiers volontaires, sur le même principe que les pompiers volontaires, mais avec des missions plus limitées. Le ministre de l’intérieur, Jan Jambon, a, quant à lui, trouvé l’idée de son président très pertinente.