Giuseppe Conte et son gouvernement démissionnent !

Guiseppe Conte et sont gouvernement démissionnent !

Giuseppe Conte, le premier ministre italien, a annoncé qu’il allait présenter la démission de son gouvernement au président. Au passage, il n’a pas manqué d’égratigner Matteo Salvini qu’il qualifie d’irresponsable et qu’il tient pour responsable de la chute du gouvernement.

La Belgique comme l’Italie ?

La Belgique comme l'Italie ?

La crise politique qui se déroule en Italie, menée par Matteo Salvini, pourrait-elle se produire en Belgique ? Si le politique ne donne pas une réponse satisfaisante aux électeurs, la sanction aux prochaines élections, et à fortiori en cas d’élections anticipées, risquerait de tendre toujours plus vers les extrêmes et nous mener à une situation semblable à celle de l’Italie.

Silvio Berlusconi, destitué par le sénat !

Le sénat italien a voté hier la destitution du président du parti Forza Italia, Silvio Berlusconi. Après plus de 20 ans, après avoir dirigé le pays, le Cavaliere a été déchu de son poste de sénateur. Ses frasques, ses inculpations à répétitions et prises de position ont fini par avoir raison de l’ancien homme fort de l’Italie. Certes, il reste président de parti et peut toujours être parlementaire, mais il devra d’abord prester sa peine de 9 mois de travaux d’intérêt généraux. Et ça, ça lui fait mal !

Berlusconi-Italia

Naufrage à Lampedusa : l’immigration échouée ?

Un bateau chargé d’immigrants clandestins s’est échoué, à 500m du rivage de l’île de Lampedusa, en Italie. On dénombre plus d’une centaines de morts. Les secours ont pu sauver quelque 130 personnes, mais le navire emportait plus de 400 à 450 passagers, venant de Libye, ce qui pourrait porter le nombre de mort à plus de 300… Une fois de plus, ce drame se joue aux frontières de l’Europe. Alors, vers plus d’ouverture ou vers un contrôle plus fort, au départ des bateaux, pour limiter ces naufrages ?

europe-lampedusa

Berlusconi met l’Italie en pagaille !

Silvio Berlusconi est en train de semer la zizanie dans le gouvernement italien, tant dans les rangs de son parti que dans ceux du reste du gouvernement. De plus en plus menacé de perdre son immunité, le cavaliere a ouvert une nouvelle crise politique, dans l’optique de rester au gouvernement, voire dans le prochain. Mais cette crise semble déjà le dépasser et la discorde semble régner un peu partout… L’Italie, une nouvelle fois emmêlée dans les pâtes de Berlusconi ?

Italie-Berlusconi-crise