L’interview d’Albert à RTL-TVI et VTM

interview-Albert-II

La communication au palais royale semble être compliquée. L’ancien roi, Albert II, s’est fendu d’une interview aux chaînes RTL-TVI et VTM. Rien d’exceptionnel, si ce n’est que l’ancien souverain n’a pas jugé nécessaire d’en avertir le reste du palais et encore moins son fil, Philippe, en pleine négociations délicates pour la formation d’un gouvernement. Ce n’est pas la première fois qu’Albert court-circuite la communication officiel, mettant ainsi des bâtons dans les roue de son fils. Rififi en vue ?

Albert II se plaint de la baisse de sa dotation !

Le Roi Albert II s’est plaint au gouvernement de la baisse drastique de sa dotation. L’ancien Roi négocie actuellement avec le gouvernement fédéral pour que ce dernier prenne en charge certains de ses frais de fonctionnement (notamment l’entretien du Belvédère). Il faut tout de même noter que la dotation publique d’Albert II est passée de 11 millions d’euros à 923.000€, soit des revenus divisés par 11 ! A cela, il faut ajouter qu’il paie désormais ses impôts, la TVA et les accises sur les produits achetés ! Du coup, Albert II a du mal a payer son yacht… Enfin, 923.000€, cela reste beaucoup pour la plupart des belges, non ?

dotation-albert-ii

 

Le roi Albert II abdiquera le 21 juillet en faveur de Philippe !

Au cours d’une allocution un peu surprise, le roi Albert II de Belgique a annoncé, à 18h00, qu’il abdiquerait le 21 juillet 2013, en faveur de son fils, le prince Philippe. Le roi a évoqué son âge et sa santé, ainsi que 20 années de règne très remplies. Il a également fait part de sa grande confiance en son fils. Peu après, le premier ministre, Elio Di Rupo, a pris la parole pour remercier le roi pour son travail pour le pays, et a réitéré la confiance du gouvernement dans le futur roi, le prince Philippe. « Merci Albert, et bon repos », serait-on tenté de dire !

Albert II abdication Belgique