Une fédération belge des Gilets Jaunes ?

Alors qu’en France, un nouveau weekend de violences se termine à Paris, en Belgique, les Gilets Jaunes tentent de se structurer en une fédération.

Ceci n’est pas un lion

Voici 3 affiches réalisées pour le documentaire « Ceci n’est pas un lion » du réalisateur québécois Jean-Pierre Roy qui aborde l’indépendance de la Flandre de la Belgique vue par les flamands.

« Ceci n’est pas un lion » affiche 1
« Ceci n’est pas un lion » affiche 2
« Ceci n’est pas un lion » affiche 3

Charles Michel, the boss

Olivier Chastel, président du MR, a annoncé hier qu’il cédait sa place au premier ministre en affaires courantes, Charles Michel. Ce dernier va donc cumuler les casquettes. Le Mouvement Réformateur semble se mettre en ordre de marche pour les élections de mai prochain.

Michel II enchaîne déjà les obstacles !

À peine lancé, le gouvernement Michel II enchaîne déjà les obstacles : la N-VA réclame une motion de confiance, le PP brandit la motion de méfiance et la FGTB savoure sa semaine d’actions qui s’achèvera en apothéose vendredi, prévue de longue date mais qui n’aurait pas pu mieux tomber.

Michel II : le retour de l’orange bleue

Après le départ de la N-VA du gouvernement de Charles Michel, ce dernier a décidé de continuer à avancer, malgré son gouvernement minoritaire. Va-t-il réussir son numéro d’équilibriste ?

Élections : plus qu’une semaine !

A une semaine des élections communales et provinciales, la campagne bat son plein et les candidats inondent les réseaux de leur présence ! Et le sur-collage sur Facebook, on en parle ??

2018 avec Charles Michel !

Charles Michel entame 2018 de façon sereine. Pour lui, la N-VA ne tire pas les ficelles, Theo Francken ne lui a pas menti, et il lui arrive d’être en désaccord avec Bart De Wever. Pour lui, c’est surtout l’opposition qui crée de fausses polémiques. Pour lui, seuls les résultats comptent, comme la création de 300.000 emplois.

MR, N-VA, CD&V et VLD valident les accords !

begov-sans-les-socialistes

Hier soir, les 4 partis composant la future coalition gouvernementale, le MR, la N-VA, le CD&V et le VLD, ont validés les accords de majorités à la majorité et dans la joie. Si ce n’est quelques groupes de syndicats qui ont fait un peu de bruits devant les congrès, rien n’a pu entacher la bonne  ambiance qui régnait. On connaîtra le casting complet demain, mais ce devrait être Charles Michel le prochain premier ministre. Bart de Wever s’est fendu d’une ou l’autre petite pique, à l’attention des socialistes, qui ne se modèrent guère plus.