Plan de délestage d’électricité : la Flandre favorisée ?

penurie-electricite-Belgique-delestage

Pour parer à l’éventuelle pénurie d’électricité cet hiver, un plan de délestage a été mis en place par les politiques, afin de minimiser l’impact de ce manque de courant. Par zone, le pays sera privé, en cas de besoin, d’électricité durant 2 à 4 heures maximum, afin d’éviter un black out total. Seulement, il semblerait que la Flandre soit favorisée par rapport à la Wallonie… Un énième retour du communautaire sur la table ?

Un black out inévitable cet hiver ?

black-out-electricite-Belgique

On en parle de plus en plus, la pénurie d’électricité pour la Belgique pourrait aller de 49 à 116 heures cet hiver, suite à l’arrêt de 3 des 7 réacteurs nucléaires du pays. Le gouvernement voudrait éviter ces prévisions faites par Elia, le transporteur, mais si la pénurie est inévitable, un plan de délestage sera mis en place. Ce sont d’abord les zones les plus rurales qui seraient privées d’électricité, puis des zones de plus en plus habitées. Bien sûr, la recherche de nouvelles solutions est toujours de mise… Alors, avez-vous fait le plein de bougies ? Et pendant se temps-là, Joëlle Milquet critique Didier Reynders qui va peut-être décrocher le poste de commissaire européen, au prix d’un sacré match entre le CD&V et le MR…

Grâce à Jean-Marc Nollet, 1 wallon sur 2 risque de payer son électricité plus cher !

Le ministre Ecolo, Jean-Marc Nollet, avait annoncé il y a quelques mois que tous les Wallons recevraient 500 kWh d’électricité gratuits tous les ans. Depuis, le projet à évolué, et pas spécialement dans le bon sens… en effet, plus de la moitié des Wallons devront contribuer à offrir ces 500 kWh annuels et verront ainsi leurs tarifs électriques augmenter considérablement ! Alors, une fausse bonne idée ?

500-kw-gratuits-nollet

De l’électricité gratuite en Wallonie ?

Le ministre wallon de l’énergie, Jeam-Marc Nollet (Ecolo), a déposé une proposition de loi pour offrir aux ménages wallons les 500 premiers kWh gratuitement. En contrepartie, il veut augmenter le prix de la consommation pour les plus énergivores, et ainsi, inverser la balance des prix. Une idée louable à la base, mais qui, pratiquement, risque de soulever plus de problèmes que d’en résoudre. Alors, une idée farfelue pas bien mûrie ou un effet d’annonce pré-électoral ?Jean Marc Nolet électricité gratuite