Syrire : tous, sans exception !

Le massacre continue en Syrie. Rien ne semble pouvoir arrêter le régime de Bassar Al-Assad dans sa folie meurtrière. La communauté internationale est en émoi après la mort de centaines de civiles et de deux journalistes, un français et une américaine. La Russie et la Chine refusent toujours d’intervenir…

Al-Assad promet l’arrêt des violences !

Le président Syrien, Bachar Al-Assad, a « promis » hier, au chef de la diplomatie russe, Sergueï  Lavrov, de faire cesser les violences dans son pays, d’où qu’elles viennent. Pas certain que nous ayons là un gage de paix pour la Syrie…

Le veto de la Chine et de la Russie

La Russie et la Chine on posé leur veto, dimanche, à l’ONU, alors que la communauté internationale voulait reconnaître les violences en Syrie et lui imposer des sanctions. La Chine et la Russie, alliés de Damas et de Bachar Al Assad, veulent une solution rapide, tout en respectant la souveraineté du pays et sans reconnaître les violences. Comme dit la chanson : « Mais non, mais non, madame la marquise, tout va très bien, tout va très bien ! » A suivre…

Un journaliste français tué à Homs

C’est la première victime européenne en Syrie. Le journaliste de France 2, Gilles Jacquier, de l’émission « Envoyé spécial », a trouvé la mort à Homs, en Syrie, hier. Une équipe de la VRT était sur place et a relaté les faits, selon lesquels un objet explosif (bombe ou grenade) aurait explosé et tué bon nombre de personne, dont le journaliste français.