La méthode Trump !

Le président américain, Donald Trump, a menacé d’envoyer des missiles sur la Syrie pour régler le problème des attaques au gaz. La Russie s’y oppose vivement. Pendant ce temps-là, on note que les routes ardennaises sont celles qui causent le plus de victimes.

Ducarme confirme l’interdiction du glyphosate

Ducarme confirme l’interdiction du glyphosate, et donc, la fin du roundup pour les particuliers ! Pendant ce temps-là, en Syrie, le régime est accusé d’avoir fait une nouvelle fois usage d’armes chimiques, à Douma. Les protagonistes se perdent en invectives, s’accusant mutuellement de mensonges. On parle de gaz sarin, moutarde ou chlore.

La Goutha orientale sous les bombes…

En Syrie, le bain de sang continue ! Le régime de Bachar El Assad, malgré des annonces de cessez-le-feu, poursuit ses offensives dans la Goutha orientale, près de Damas. La Russie serait également impliquée, mais Moscou réfute.

Trump passe à l’offensive !

Les Etats-Unis de Donald Trump passent à l’offensive et ont bombardé la Syrie, en riposte aux attaques au gaz. 59 missiles Tomahawk ont frappé une base militaire. Les USA ont également déployé une flotte de guerre au large de la Corée du Nord.

Star Wars : Rogue One

Le film tant attendu de Star Wars, Rogue One, sort sur les écrans ce mercredi. Spin off de la célèbre franchise, l’histoire raconte comment les rebelles ont volé les plans de l’étoile noire. Et pendant ce temps-là, en Belgique, la polémique des visas d’Alep court toujours…

Déradicalisation à la canadienne !

Déradicalisation à la canadienne !La Fédération Wallonie Bruxelles va mettre en place un centre de déradicalisation pour jeune, sur base volontaire. L’idée vient du Canada… en plein CETA, ça ne s’invente pas !

Avion russe abattu !

Avion-Russe-abattu-turquieLa Turquie a abattu un avion de combat russe, qui passait à proximité de sa frontière. Selon Ankara, l’avion était en territoire turc et a reçu 10 sommations (ce que confirme le Pentagone qui a écouté les transmissions radios), alors que Moscou affirme que l’avion était en Syrie, sur les terres contrôlées par Bachar Al Assad. Et pendant ce temps-là, Salah Abdeslam court toujours…