Vendredi noir en vue !

Le front commun syndical a annoncé une très grosse journée d’action, ce vendredi, qui devrait perturber fortement la Wallonie. Prévus de longue date, ces manifestations, grèves et autres blocages tombent assez mal pour Michel II.

La FGTB menace de mettre le PS dehors !

Pour la FGTB de Liège, avec en tête Geoffrey Goblet, le PS a fait trop d’alliances avec le MR lors des pactes de majorité après les élections communales. L’organisation syndicale menace donc les sections locales du PS (à Liège et à Verviers pour le moment) de les expulser de leurs locaux ! Pour le syndicat, le PS aurait davantage dû s’allier avec des partis plus à gauche, comme Ecolo ou le PTB.

La FGTB veut la semaine des 32 heures !

La FGTB souhaite que le gouvernement envisage la possibilité de passer à une semaine de 4 jours, soit 32 heures de travail. Le hic, c’est que le syndicat réclame que les salaires restent identiques, ce qui risque de poser problème. A suivre !

Pensions et grèves !

Grosse journée ne mobilisation autour des pensions : entre 55000 et 70000 personnes ont manifesté à Bruxelles, tous syndicats confondus, contre les mesures prises par le ministre Bacquelaine… qui se défend et dit vouloir sauver, lui aussi, les pensions.

Des primes et déprime !

La prime aux résultats des travailleurs de la FN Herstal a été revue à la baisse suite à la diminution du chiffre d’affaires de l’entreprise causée, selon les patrons, par les grèves. Et le prince Laurent négocie le maintien de sa dotation royale.

17 grévistes en correctionnel

17 grévistes affiliés à la FGTB ont été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour entrave méchante à la circulation. On leur reproche leur action sur l’autoroute à hauteur de Herstal.

Grève à la SNCB : grosses perturbations sur tout le réseau !

Ce matin, le SACT (syndicat autonome des conducteur de train), représentant 30% des conducteurs de la SNCB, a lancé une grève, suite à des examens médicaux jugés trop poussés. Même s’il ne s’agit que de 30%, cela va entraîner de grosses perturbations toute la journée sur le réseau ! La direction reconnait les revendications du syndicat, mais estime qu’elles ne valent pas une grève, puisque les cas problématiques sont des cas personnels… Bref, encore une grève discutable, qui paralyse tout le réseau et prend, une fois de plus, l’utilisateur quotidien en otage !

greve-sncb