PS, RTL, le moment de quitter le navire ?

Rien ne va plus chez RTL Belgium où on annonce une vague de licenciements qui ne rassure pas le personnel. De son côté, Laurette Onkelinx a annoncé sa volonté de se retirer de la politique dès 2019.

Furlan secoué par les scandales Publifin

Le ministre socialiste, Paul Furlan, est secoué par les scandales liés aux prestations rémunérées de Publifin. En cause ? Les 153.000€ que son chef de cabinet adjoint a reçu ces dernières années. En effet, si le ministre ignorait tous les mandats de son collaborateur, c’est grave, et s’il le savait, mais prétend que non, c’est aussi grave !

Joyeux Publifin… heu… Noël !

L’affaire des rémunérations à la minute chez Publifin aura secoué toute la classe politique et, surtout, l’aura encore un peu plus décrédibilisée aux yeux du public. Serge Manzato, le bourgmestre d’Engis, lui, ne savait pas être aux réunions qui avaient lieu à 17h car il avait « autre chose » à cette heure-là… mais rassurez-vous, il a bien été payé !

Silvio Berlusconi, destitué par le sénat !

Le sénat italien a voté hier la destitution du président du parti Forza Italia, Silvio Berlusconi. Après plus de 20 ans, après avoir dirigé le pays, le Cavaliere a été déchu de son poste de sénateur. Ses frasques, ses inculpations à répétitions et prises de position ont fini par avoir raison de l’ancien homme fort de l’Italie. Certes, il reste président de parti et peut toujours être parlementaire, mais il devra d’abord prester sa peine de 9 mois de travaux d’intérêt généraux. Et ça, ça lui fait mal !

Berlusconi-Italia

La N-VA se lance dans la campagne de 2014 !

La N-VA est un peu dans la tourmente ces derniers temps : beaucoup de départs (forcés ou non) dans les rangs du parti, popularité en baisse dans les sondages… 2014 ne s’annonce pas vraiment sous les meilleures auspices pour le parti nationaliste. Aussi, le président, Bart De Wever, s’est fendu d’une sortie médiatique hier, histoire d’inverser la tendance ! Au programme : du socio-économique de droite (baisser l’impôt à 40% pour les salaires moyens, entre autre), un rapprochement et des ouvertures vers le VLD, le CD&V et le MR et un mitraillage en règle envers le PS (et un peu Ecolo). Cela fonctionnera-t-il ? On verra !

nva-campagne-2014-ps

La N-VA occupe le terrain médiatique !

Le parti de Bart De Wever, la N-VA, profite du calme apparent de l’été pour occuper tous les fronts médiatiques et faire parler d’elle. Pas un jour sans une sortie, un avis, un commentaire bien tapé de la part d’un membre du parti nationaliste flamand. Hier, c’était Théo Francken qui s’est chargé de la sortie du jour, en proposant de durcir les peines envers les citoyens qui empêcheraient les expulsions. Toujours dans le populisme, les sbires de Bart de Wever surfent quand même sur des vagues aux relents nauséabonds !

n-va