Macron – Le Pen : dernière semaine !

En France, on entame la dernière semaine avant le second tour des élections présidentielles. Emmanuel Macron voit, d’après les sondage, son avance diminuer au profit de Marine Le Pen, la candidate du FN. Jean-Luc Mélenchon ne s’est toujours pas exprimé clairement quant à son choix pour le second tour, ce qui laisse planer un doute.

France : duel Macron – Le Pen

C’est Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui sortent vainqueur du premier tour des élections présidentielles en France. C’est surtout une grande défaite pour les 2 partis historiques français : le PS, qui termine avec un score particulièrement bas, et les républicains, qui paient plus qu’assurément les affaires qui collent à François Fillon. Jean-Luc Mélenchon fait une percée remarquée, mais manque le second tour.

Benoît Hamon pour le PS !

C’est Benoît Hamon qui représentera le Parti Socialiste aux élections présidentielles 2017 en France pendant que François Fillon galère avec l’emploi de sa femme ! Avec cette victoire, c’est Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui se frottent les mains, alors que Jean-Luc Mélenchon voit là débarquer un concurrent potentiel.

Manuel Valls, candidat à casseroles ?

Valls va devoir convaincre 49-3Manuel Valls, qui s’est déclaré candidat aux élections présidentielles en France de 2017, va devoir porter l’héritage du gouvernement sortant, et donc, de toutes ses casseroles… Le 49-3, la déchéance de nationalité ou encore, le bilan de François Hollande.

Fillon gagnant, Sarkozy perdant !

Fillon gagnant, Sarkozy perdant !Le premier tour des élections primaires de la droite, en France, a vu François Fillon gagner avec une confortable avance, suivi par Alain Juppé, mais surtout, la défait cuisante de Nicolas Sarkozy.

Verviers : trumpisation ?

Verviers : trumpisation ?Va-t-on vers une « trumpisation » des élections communales de 2018 à Verviers ? Espérons que Trump n’inspire pas les candidats bourgmestres Freddy Breuwer, Maxime Degey, Benoit Pitance, Muriel Targnion, Hasan Aydin et Marc Elsen.

#CétaitJoelle !

cetaitjoelle-Joelle-milquet-demission-cdh-inculpationLa ministre de l’enseignement, de la culture et de l’enfance, la CDH Joëlle Milquet, a annoncé sa démission ce lundi. Cette décision fait suite à son inculpation dans une affaire d’engagement de collaborateurs à la veille des élections de 2014. L’ancienne présidente du CDH clame son innocence et semble garder le soutien de son parti et de son président, Benoit Lutgen. La question qui reste en suspend est celle de son remplacement. On parle de Marie-Martine Schyns ou Catherine Fonck. Certain parle même d’une séparation de ses attributions… A suivre !