Sale temps pour les partis socialistes !

Les partis socialistes belges et français ne sont pas vraiment à la fête ces temps-ci ! Le PS français s’est ramassé avec des scores historiquement bas aux élections présidentielles, tandis que le PS belge n’en sort plus de toutes les affaires qui fleurissent les unes après les autres. Les partis sont-ils au fond de l’eau en train de boire la tasse ?

Législatives : Macron et abstentions !

La république en marche du président Emmanuel Macron a remporté les législatives avec une large majorité ! Mais en même temps, l’abstention a atteint des niveaux records, de près de 56%. Une autre affaire occupe la France, c’est celle du meurtre du petit Grégory, retrouvé mort et ligoté il y a près de 33 ans et dont l’enquête repart de plus belle.

Macron – Le Pen : dernière semaine !

En France, on entame la dernière semaine avant le second tour des élections présidentielles. Emmanuel Macron voit, d’après les sondage, son avance diminuer au profit de Marine Le Pen, la candidate du FN. Jean-Luc Mélenchon ne s’est toujours pas exprimé clairement quant à son choix pour le second tour, ce qui laisse planer un doute.

France : duel Macron – Le Pen

C’est Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui sortent vainqueur du premier tour des élections présidentielles en France. C’est surtout une grande défaite pour les 2 partis historiques français : le PS, qui termine avec un score particulièrement bas, et les républicains, qui paient plus qu’assurément les affaires qui collent à François Fillon. Jean-Luc Mélenchon fait une percée remarquée, mais manque le second tour.

Benoît Hamon pour le PS !

C’est Benoît Hamon qui représentera le Parti Socialiste aux élections présidentielles 2017 en France pendant que François Fillon galère avec l’emploi de sa femme ! Avec cette victoire, c’est Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui se frottent les mains, alors que Jean-Luc Mélenchon voit là débarquer un concurrent potentiel.

Manuel Valls, candidat à casseroles ?

Valls va devoir convaincre 49-3Manuel Valls, qui s’est déclaré candidat aux élections présidentielles en France de 2017, va devoir porter l’héritage du gouvernement sortant, et donc, de toutes ses casseroles… Le 49-3, la déchéance de nationalité ou encore, le bilan de François Hollande.