Charles Michel, the boss

Olivier Chastel, président du MR, a annoncé hier qu’il cédait sa place au premier ministre en affaires courantes, Charles Michel. Ce dernier va donc cumuler les casquettes. Le Mouvement Réformateur semble se mettre en ordre de marche pour les élections de mai prochain.

Le prince Laurent met en demeure Charles Michel

Le prince Laurent met en demeure Charles Michel ! Voilà une pratique qui surprend et peu courante. Le prince réclame l’aide du gouvernement pour récupérer les 50 millions d’euros que la Lybie refuse de lui rendre, via son ASBL, alors que le tribunal lui a donné raison par 2 fois.

Didier Reynders est partout !

Didier Reynders, le ministre des affaires étrangères, s’est fait remarquer par sa présence sur la photo de groupe des Diables Rouges, victorieux de l’Angleterre et remportant ainsi la 3e place de la coupe du monde de football. Le réformateur s’est justifié en argumentant que sa fonction voulait ce genre de choses, qui permettent de renforcer les liens avec les nations voisines et augmentent la visibilité de la Belgique.

Quel libéral pour le 16 ?

Belgique-premier-ministre-liberal

Les négociations au sein de la suédoise avancent, mais semblent toujours freinées par les nomination de personnes. Aussi, la conclusion d’un accord ne se ferait qu’avec le nom du prochain premier ministre. Sur les bancs pour cette place, 3 noms sortent du lot : Charles Michel, Maggie De Block et Didier Reynders semblent être les plus probables pour cette place. En tout cas, un libéral du Open VLD ou du MR. Mais lequel des trois aura le 16, mystère…

Un premier ministre libéral pour le 16 ?

suedoise-negociations-premier-liberal

Voilà, la Belgique a son commissaire européen, ce sera la CD&V Marianne Thyssen ! Le parti de Kris Peeters lâche donc le poste de premier ministre… qui devrait revenir à un libéral, soit du MR, soit du VLD ! Les 2 favoris actuels sont donc Charles Michel et Maggi De Block, qui a l’avantage d’être aussi populaire au Nord qu’au Sud du pays. Didier Reynders, pourtant un moment pressenti pour les deux postes, semble être le grand perdant de ces négociations ! Mais attention, rien n’est fait et le poste de premier ministre reste bel et bien à pourvoir ! Et vous, un pronostique ?

Un black out inévitable cet hiver ?

black-out-electricite-Belgique

On en parle de plus en plus, la pénurie d’électricité pour la Belgique pourrait aller de 49 à 116 heures cet hiver, suite à l’arrêt de 3 des 7 réacteurs nucléaires du pays. Le gouvernement voudrait éviter ces prévisions faites par Elia, le transporteur, mais si la pénurie est inévitable, un plan de délestage sera mis en place. Ce sont d’abord les zones les plus rurales qui seraient privées d’électricité, puis des zones de plus en plus habitées. Bien sûr, la recherche de nouvelles solutions est toujours de mise… Alors, avez-vous fait le plein de bougies ? Et pendant se temps-là, Joëlle Milquet critique Didier Reynders qui va peut-être décrocher le poste de commissaire européen, au prix d’un sacré match entre le CD&V et le MR…

Le duel Reynders – Di Rupo !

Di-Rupo-Reynders

Hier soir, avait lieu un des derniers « duels » pré électoral, sur la RTBF, qui opposait le MR Didier Reynders à Elio Di Rupo, président du PS empêché et actuel premier ministre. Le débat n’a pas donné lieu à de grosses sorties, ni de l’un, ni de l’autre, et s’est contenté d’être calme et posé, misant sur les forces respectives, sans chercher à attaquer l’autre. En effet, après le 25 mai, il est probable que les deux formations politiques doivent travailler ensemble, il était donc de bon ton de ménager l’adversaire.

#SansLesLiberaux, une campagne plus profonde ?

sans-les-liberaux

Hier, le MR Didier Reynders a fait un dérapage à la fin d’un débat qui l’opposait au premier ministre, Elio Di Rupo, sur la RTBF. En effet, le réformateur s’est égaré en affirmant que les enlèvements d’enfants et quelques autres malheurs ont eu lieu en l’absence des libéraux au gouvernement, éclipsant ainsi tout le peu de profondeur qu’avait pris le débat. Si tôt, la twittosphère s’est emparée du hashtag #SansLesLiberaux, et le ministre des affaires étrangères s’est copieusement fait railler, malgré ses excuses en fin de journée. Mais finalement, est-on face à une campagne de fond, ou de forme ?

Sondage : toujours les mêmes !

Un sondage sur les intentions de votes des belges révèle que les choses ne changent pas vraiment… En Wallonie, c’est toujours le même trio de tête, à savoir Elio Di Rupo, Rudy Demotte et Didier Reynders (PS et MR), qui mène la barque, loin devant la concurrence. En Flandre, c’est toujours Maggie De Block. Depuis quelques mois déjà, la secrétaire d’état à l’immigration et à l’asile caracole en tête, loin devant ses camarade (CD&V, VLD, SPA…), et même devant l’ex-champion des sondage, Bart De Wever. Cela durera-t-il jusqu’aux élection du 25 mai ? A suivre…

sondage-elections-2014

Le Premier Ministre et les Affaires Étrangères espionnés par la Chine !

C’est confirmé, les cabinets du premier ministre Elio Di Rupo, et les affaires étrangères de Didier Reynders ont bel et bien été espionnés par la Chine ! Les intrusions constatées il y a quelques mois sont bien l’oeuvre de pirates mandatés par le pays. Si le premier ministre n’a pas déposé plainte, les affaires étrangères, elles ont réagit. Enfin, il est étonnant de constater cette intrusion vu les bonnes relations entretenues par la Belgique et la Chine. Info De Morgen et Het Laatste Nieuws.

espion-chine-di-rupo-reynders