La Belgique vaincra-t-elle le Brésil de Neymar ?

C’est ce soir que les Diables Rouges rencontrent la Seleçao de Neymar Junior  pour le quart de finale de la coupe du monde de football. Le Brésil est donné favori face à la Belgique, mais les hommes de Martinez créeront-ils l’exploit ou feront-il une remontée aussi spectaculaire que face au Japon ? Réponse ce soir !

8e de finale piège ?

Alors que la Belgique rêve d’une revanche face à la Seleçao, vendredi, les Diables Rouges doivent d’abord écarter le Japon, ce soir. Un match piège pour les hommes de Martinez ?

Des wheelings dans les bouchons

Les automobilistes coincés dans les bouchons autour de Bruxelles ont eu la chance d’apercevoir un motard qui remontait les files de véhicules à l’arrêt en faisant… des wheelings ! Une attitude dangereuse qui aurait pu coûter cher au contrevenant !  Et pendant ce temps là, les Diables rouges réalisaient le sans-faute dans les qualifications de la Coupe du Monde de football en Russie, en battant l’Angleterre 0-1. Ils affronteront le Japon en 8e de finale !

La Brabançonne de retour à l’école ?

La ministre de l’enseignement obligatoire, Marie-Martine Schyns, voudrait qu’on réapprenne la Brabançonne à l’école. Qui connaît l’hymne national de la Belgique par cœur, lors des matchs de la coupe du monde de football ?

Tout le monde est prêt ?

La Belgique affronte le Panama à 17h, pour son premier match de poule de la coupe du monde de football 2018 en Russie. Les livreurs de pizzas sont prêts, tout comme de nombreuses entreprises qui ont aménagé les horaires ou mis des écrans géants pour permettre à tout le monde de suivre les aventures des Diables Rouges !

Euro et Belgique, c’est terminé !

meteo-euro-walbelAvec l’élimination des Diables Rouges de l’Euro 2016, il ne reste plus qu’a espérer une météo meilleure pour le mois de juillet ! La Belgique quitte donc la compétition, battue 3-1 par des Gallois déchaînés !

Euphorie diabolique

Diables-Rouges-victoire-hongrie-Belgique-BrexitLa victoire 0-4 des Diables Rouges, dimanche à Toulouse, face à la Hongrie, laisse planer une douce euphorie sur tout le pays ! On en oublierait presque les risques d’attentats, les grèves, les mesures du gouvernement ou encore le Brexit !