Trump passe à l’offensive !

Les Etats-Unis de Donald Trump passent à l’offensive et ont bombardé la Syrie, en riposte aux attaques au gaz. 59 missiles Tomahawk ont frappé une base militaire. Les USA ont également déployé une flotte de guerre au large de la Corée du Nord.

Corée du Nord : 101 ans de Kim… et de continuité !

En Corée du Nord, le pouvoir se transmet de père en fils, ou de Kim en Kim. 3 Kim se sont succédés  et on célébré les 101 ans de la naissance du grand père. La communauté internationale est aux aguets, car on craint que le régime nord-coréen ne célèbre cette commémoration par l’envoi d’un missile ou d’un test nucléaire. Les USA ont même dit être prêts à négocier avec la Corée du Nord, si celle-ci faisait un pas vers un apaisement de la tension qui règne, entre le Japon, la Corée du Sud et la Corée du Nord. En tout cas, Kim Jong Un n’aura pas changé la ligne de ces prédécesseurs !

Coree du Nord nucleaire

La Corée du Nord menace toujours d’une guerre thermo-nucléaire !

La Corée du Nord continue de se faire de plus en plus menaçante envers la Corée du Sud (toujours officiellement en guerre depuis 1953) et le Japon, arguant faire vivre à la péninsule coréenne une guerre thermo-nucléaire. Le Japon a déployé des batteries anti-missiles en cas d’attaque, tout comme le gouvernement de Séoul, qui prend des mesures préventives. Les Etats-Unis, également menacés par le régime communiste de Pyongyang, se veulent rassurant, indiquant que la dictature de Kim Jun Un n’a pas les capacités militaires qu’elle prétend. En attendant, la menace pèse toujours…

Coree du Nord guerre nucleaire

Pas d’étoiles pour la Corée du Nord !

La Corée du Nord a essayé, pour la troisième fois, d’envoyer, officiellement, un satellite en orbite. Malheureusement, la fusée s’est désintégrée peu après le décollage et les débris se sont retrouvés en pleine mer. Les pays voisins soupçonnent la dictature communiste de vouloir mettre au point des lanceurs à longue portée pour son programme nucléaire, le tout déguisé par un pseudo projet spatial. Mais visiblement, les seuls qui risquent quelques choses, se sont les nord-coréens eux-mêmes et Kim Jong Un…